Exposition

Jean-A. Margelisch au Château de Venthône

Macrophotographie : donner libre cours à la créativité

Château de Venthône

Sa, le 07.09. 15:00 au Di, le 06.10.2019 18:00
Vernissage 06.09.2019 à 18:30
Finissage 06.10.2019 à 16:30

Photographe voyageur sur les traces de Rimbaud et de Monfreid dans le désert du Danakil, en Ethiopie terre de tradition et de culture, dans la vallée de l’Omo où il côtoie des ethnies aux coutumes étranges, Jean Margelisch réalise des reportages audacieux, compose des carnets de route qui débordent de souvenirs et d’émotions. Avec la même curiosité, le regard aigu et vigilant, il observe la forêt de Finges et ses étangs, le vignoble valaisan qui se métamorphose selon les saisons et capte, dans son objectif à l’affût, la faune, la flore, oiseaux et insectes.  

L’exposition que Jean Margelisch présente au Château de Venthône révèle un autre aspect de son talent et de sa personnalité. Celle d’un artiste qui décide de se libérer du sujet  pour créer une image originale comme le peintre qui compose un tableau. Il a choisi la macrophoto pour interpréter ce que son regard et sa sensibilité perçoivent, et pour donner libre cours à sa créativité. Ses tirages sont réalisés sur papier chiffon pour aquarelle qui leur confère un aspect pictural.

Tantôt il travaille en plein air, jouant avec les subtilités de la technique de prise de vue, d’angles insolites et des effets de lumière. Ce sont les formes et les structures qui l’intéressent. Et la vivacité de la couleur. On découvre, dans le détail, la texture de l’écorce du platane, ordinairement terne et grisâtre, dont se révèlent soudain, grâce à l’humidité de la pluie, les délicates nuances de verts et d’étranges protubérances jaune vif. La fragile corolle d’un coquelicot  s’embrase d’un rouge incandescent. Et, dans le crépuscule, apparaît comme une comète, un grain de raisin où se reflète un dernier rayon.

Tantôt en studio, où il développe des séries sur un thème avec des variations. Le sujet est mis en scène : fond noir, éclairage, cadrage. Le photographe compose chaque image avec précision et, grâce à sa maîtrise de la macrophoto, ses shootings transfigurent la réalité. Apparition lumineuse des akènes à aigrettes du pissenlit. Création d’un espace géométrique, rythmé par les parallèles de segments de bambous. Fantaisies graphiques des vrilles de vignes. Et, surgissant comme des ovnis dans le cosmos, des mandarines où la pourriture a inscrit, de jour en jour, mers, continents et cratères.

Poursuivant sa recherche plus avant, vers l’épure, Jean Margelisch saisit la projection de l’ombre ténue de roseaux, reflétée par l’eau, subtile calligraphie poétique.

Source du texte: Françoise de Preux

Réservation

Entrée libre

Plus d'informations

Artistes

Organisateur

Domaine

arts visuels
  • photographie

Type d'événement: Exposition

Public cible: Tout public

Lieu de l'événement

Salle Blanche

Commission culturelle de Venthône
Ruelle du Château 8
3973 Venthône
E-Mail
Site Internet

Situation géographique: Coteau

Horaires d'ouverture

Du vendredi au dimanche de 15 à 18h

Carte

Agrandir la carte